Fabuleuse Alexandra Roth

Profondément masculin, l’univers de l’humour s’ouvre timidement mais sûrement aux talents du sexe opposé depuis quelques années. Pour autant la ténacité ne suffit pas. Si un sens aigu du comique, une énergie explosive et l’inventivité semblent indispensables, il faut avoir ce petit truc en plus qui fera toute la différence : le chien ! La preuve par l’exemple avec Alexandra Roth, comédienne de 25 ans bien décidée à faire vibrer le théâtre du Gymnase jusqu’à la fin de l’été.

Démarche féline, courbes voluptueuses, chevelure flamboyante, il y a de la magie dans la féminité d’Alexandra Roth. Tour à tour cagole niçoise, apprentie parisienne ou star vaniteuse, elle évolue d’un personnage à l’autre avec, pour dénominateur commun, une sensualité aussi redoutable que déconcertante. Issue d’un mélange culturel improbable, elle doit ses yeux azur et sa crinière d’ébène à un papa roumain et une maman marocaine. Ajoutez au compteur une enfance à Nice et quelques années à Paris, et vous obtenez un spécimen unique : pugnace et envoûtant, canaille et raffiné.

 

Alexandra Roth

Alexandra Roth au TEDx Champs Elysées Women – Le Brunch

 

Douée d’une personnalité hors norme, Alexandra Roth impose son style dans une succession de portraits truculents tirés du quotidien d’une artiste à l’orée de sa carrière. Actrice, chanteuse, danseuse, elle sait tout faire et ne s’en prive pas, non sans une certaine autodérision : performance vocale d’une diva présomptueuse, ondulations orientales sur le générique de « Vivement dimanche »… Ne nous y trompons pas, ses talents sont concentrés sur un même objectif : le fou rire ! Dans la petite cave voûtée du Gymnase, on s’esclaffe, on glousse, on se bidonne. Moi la première, mais certainement pas la dernière parce que cet été, toi aussi lecteur, tu iras voir Alexandra Roth.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !