Exploratology - vignettes

Exploratology : pépites romanesques et fantaisies gustatives

J’aurais aimé être à l’initiative de la découverte. Il aurait fallu pour cela que je m’invente un quotidien d’aventurière du web naviguant jours et nuits sur la toile pour débusquer les merveilles, trouver la lumière dans le grand foutoir d’Internet. Mais voilà, j’ai plutôt tendance à surfer avec fainéantise. J’attends qu’on me glisse sous le nez  les URL qui valent le coup. Ce dont je m’apprête à vous parler ici m’a été servi sur un plateau, non d’argent mais de papier, arborant en lettres capitales As you like (n°5 – février 2016). Tenir un blog pour écrire sur un sujet soufflé par un magazine focalisé sur la blogosphère, quoi de plus consanguin ? Je peux cependant me targuer d’un contenu à haute valeur ajoutée : j’ai testé !

Annoncée dans la presse comme une « box livres », Exploratology est avant tout un projet de passionné, d’une passionnée, Marjorie Nguyen, une fille aimant lire et partager ses trouvailles romanesques, qui a eu la bonne idée d’en faire son métier. Après deux ans de labeur sans se verser de salaire, cette warrior de l’entrepreneuriat commence tout juste à récolter les fruits de son concept : des bouquins, du thé et des petites attentions emballés avec amour et livrés chaque mois dans votre boite aux lettres. Le truc en plus ? La sincérité ! Chaque titre sélectionné est un vrai coup de cœur – lu, testé et approuvé – et entretient le plaisir de l’inattendu : aucun best-seller sorti des têtes de gondoles de la FNAC, que des pépites dénichées dans la littérature des quatre coins du monde. Majorie, c’est un mélange entre le libraire de quartier toujours de bon conseil et la copine qui ne sort jamais sans une bonne histoire au fond de son sac.

Peu habituée à suivre aveuglément les conseils d’une inconnue concernant mes lectures, j’ai accueilli l’invitation au voyage d’Exploratology avec frilosité. J’ai choisi un envoi vieux de deux mois afin d’être certaine que le livre contenu me conviendrait. Je rappelle que le principe est tout de même de se laisser porter par la surprise, le site ne mentionnant que quelques détails sur la sélection en cours. Heureusement, pour les lâches de mon acabit, il est possible de commander une « box » précédente avec la liste exhaustive de ce que l’on y trouve. Ainsi, j’ai jeté mon dévolu sur le roman de Noël avec pour thème « Escapade islandaise », en plein mois de février… La première bonne surprise fut la rapidité de la réception du colis. En à peine 48h, ma boite aux lettres accueillait le nouveau venu. Il faut dire que le facteur n’a pas eu à franchir les limites du 13e arrondissement de Paris. La deuxième bonne surprise fut l’élégance de l’emballage une fois le paquet ouvert, chaque élément étant bien rangé dans sa petite pochette agrémentée de fil coloré ou d’une étiquette au design soigné : du thé de haute qualité, des petits bonbons très « Christmas spirit », des cartes et un autocollant parfaitement accordés avec l’époque de l’année, des mots doux de Majorie aussi, qui nous dit combien elle est reconnaissante de nous compter parmi ses abonnés, mais surtout qui nous parle très joliment du livre sélectionné.

 

box Exploratology de Noël 2015

Photo personnelle (et ça se voit…)

 

Karitas, roman fleuve signé Kristín Marja Baldursdóttir, suit la destinée d’une artiste d’avant-garde dans une Islande rurale et traditionaliste. Au-delà de la narration d’une existence particulière, c’est bien de l’émancipation des femmes dont il est question dans cette magnifique fresque courant tout au long du XXe siècle. Mais je m’avance un peu car le tome 1 s’arrête à la Seconde Guerre mondiale. Oui, à peine suis-je arrivée à la moitié de « L’Esquisse d’un rêve » que j’ai commandé à mon libraire le second volet « L’Art de la vie », paniquée à l’idée de devoir stopper l’aventure une fois le premier volume achevé. Marjorie fait vraiment bien son boulot de sélection !  Je ne serais jamais allée vers ce type de roman par moi-même, et pourtant quelle merveille ! Si les premières pages ne sont pas des plus évidentes du fait d’une structure un peu chaotique composée d’épisodes avec des bonds dans le temps difficilement quantifiables, si l’on sent que parfois le traducteur a un peu galéré et si les changements de point de vue peuvent déstabiliser, Karitas est une oeuvre passionnante et obsédante. Mes trajets en métro n’ont jamais été aussi courts depuis que je savoure la beauté des paysages des fjords et je me surprends à grogner lorsqu’on me coupe dans ma lecture tant les retrouvailles entre l’héroïne et Sigmar me taraudent. Merci Exploratology pour cette splendide découverte !

Et si nous en venions aux détails pratiques ? 15,90 € pour l’abonnement simple (1 à 2 romans) et 29,90 € pour l’abonnement « gros lecteurs »(1 à 3 romans). Soyons honnête, une petite virée en librairie pour dégoter un livre de poche coûte moins cher. Ce qu’ Exploratology vous offre, c’est l’expérience : de la surprise d’un contenu inattendu, de la convivialité et de l’enthousiasme d’une jeune entrepreneuse passionnée, de la découverte de curiosités littéraires inespérées. Alors, oui, il est tout à fait possible d’éplucher le site de Marjorie et de se procurer soi-même les ouvrages dévoilés des envois précédents. Vous passerez cependant à côté de ce plaisir ineffable du partage qui donne une valeur toute autre au roman que vous ouvrez pour la première fois. Me concernant je suis totalement conquise et attend impatiemment mon prochain colis : cette fois-ci à l’aveugle, la porte grande ouverte à l’inconnu.

Rendez-vous sur Hellocoton !