Daniel Craig et Léa Seydoux dans 007 Spectre, le film.

Cinéma : les coups de cœur à venir #3

Alors que je peine à atteindre le bout de la sélection cinéma d’octobre (à ce jour, je n’ai pas encore vu The Lobster), voici déjà novembre qui s’invite façon pousse-toi-de-là-que-je-m’y-mette. Eh bien laissons-nous donc porter par l’ivresse de la nouveauté et jetons un œil sur les prochaines sorties. Tchin !

 

Madame Bovary

De Sophie Barthes, avec Mia Wasikowska, Henry Lloyd-Hughes et Paul Giamatti.

Sortie le 4 novembre

Parce que… L’adaptation d’un monument de la littérature est un exercice périlleux qui peut être rapproché de la performance d’un funambule. Tombera, tombera pas ? La réalisation même est nimbée de tension dramatique. De plus, le choix d’une équipe de production britannique menée par une réalisatrice française laisse présager un séduisant mélange entre l’esprit de Flaubert et une atmosphère à la Jane Austen. Intéressant.

 

007 Spectre

De Sam Mendes, avec Daniel Craig, Christoph Waltz, Monica Bellucci, Léa Seydoux et Ralph Fiennes.

Sortie le 11 novembre

Parce que… Si la recette est bien huilée – de l’espionnage, des gadgets, du luxe, de la castagne et des jolies pépées -, chaque nouvel épisode de la saga James Bond a le chic pour coller à l’air du temps. Et puis on aime bien le côté bourrin de Daniel Craig.

 

Macbeth

De Justin Kurzel, avec Michael Fassbender, Marion Cotillard, David Thewlis et Sean Harris.

Sortie le 18 novembre

Parce que… Shakespeare au cinéma, c’est toujours une bonne idée : le génie a tout inventé de l’écriture scénaristique, malheureusement il était en avance de quatre siècles. Autre raison d’y aller : le Times nous dit que c’est « un film puissant » et la bande-annonce le confirme. Ah, la virilité écossaise…

 

Knight of cups

De Terrence Malick, avec Christian Bale, Natalie Portman, Cate Blanchett et Antonio Banderas.

Sortie le 25 novembre

Parce que… Je ne me suis jamais remise des scènes contemplatives du Nouveau Monde (2006, avec Colin Farrell et Christian Bale). Alors même si mes interrogations furent nombreuses devant The Tree of Life (2011) et que le fond du propos de A la merveille (2012) m’a laissé dubitative, je reste fidèle à Terrence Malick.

 

[Photo : Léa Seydoux et Daniel Craig dans 007 Spectre, © 2015 Sony Pictures Releasing GmbH]

Rendez-vous sur Hellocoton !