Photo extraite du film français Le Grand Partage d'Alexandra Leclère

3 films français

C’est moi ou la rentrée cinéma 2016 est loin d’être enthousiasmante ? J’ai beau faire le tour des sorties de janvier, pas une nouveauté pour me faire de l’œil. Le dernier Tarantino (Les 8 Salopards)? Mouais. Le très new-yorkais Mistress America de Noah Baumback ? Bof. Pourtant ce n’est pas faute d’avoir aimé While we’re young. Et Creed, suite inespérée de Rocky ? Carol, annoncé comme un chef-d’oeuvre ? Jane got a gun, avec la splendide Natalie Portman ? Bah non, je m’en fiche complètement. Aucune terre de délivrance en vue avant le 17 février, jour de sortie de Ave, César !, la nouvelle folie des frères Coen. En attendant, je vous propose une petite séance de rattrapage 100% made in France avec trois films bien sympathiques encore à l’affiche dans certains cinémas de quartier. Vous hésitiez ? C’est le moment d’y aller !

 

21 Nuits avec Pattie

De Arnaud Larrieu et Jean-Marie Larrieu.
Avec Isabelle Carré, Karin Viard, André Dussollier, Sergi Lopez.

Caroline débarque dans un petit village de l’Aude pour enterrer sa mère, Isabelle, avocate voyageuse et volage. Elle fait la connaissance de Pattie, amie de la défunte et accessoirement femme de ménage, qui raconte volontiers ses parties de jambes en l’air avec les autochtones. Alors que tous se préparent à enchaîner les bals du 15 août, le corps de la morte disparaît. Une fois de plus, Isabelle Carré écope du rôle de l’oie blanche paumée. Ici en visite chez les « sauvages » de la Montagne Noire, elle assiste à la danse impudique d’Eros et Thanatos avec pour guide Karin Viard, flamboyante boulimique de plaisirs. Les frères Larrieu signent une fable priapique évaporée aussi intelligente que divertissante.

 

La Vie très privée de monsieur Sim

De Michel Leclerc.
Avec Jean-Pierre Bacri, Mathieu Amalric, Valeria Golino, Isabelle Gélinas.

François Sim est dépressif. Plaqué par sa femme, au chômage depuis plusieurs mois,  il compte bien remonter la pente grâce à un boulot de commercial pour un fabriquant de brosses à dents écologiques. Son GPS pour toute compagnie, il est envoyé dans le sud de la France afin de colporter la bonne parole. Un périple en solitaire qui remuera les rêves et les ratés de sa vie. Jean-Pierre Bacri était tout indiqué pour ce rôle de cadre au fond du trou. Le tour de région se mue en voyage intérieur avec son lot de souffrances et de révélations. Un film positif, poétique, mais pas vraiment gai. On rit parfois, on sourit plus souvent.

 

Le Grand Partage

D’Alexandra Leclère.
Avec Didier Bourdon, Karin Viard, Michel Vuillermoz, Pauline Vaubaillon, Valérie Bonneton, Josiane Balasko.

Un hiver polaire s’abat sur Paris. Pour remédier au mal logement des travailleurs pauvres, le gouvernement impose aux propriétaires les mieux lotis d’accueillir chez eux des familles dans le besoin. Le « grand partage » fait l’effet d’une bombe et met à mal la générosité des foyers les plus fortunés. Gros coup de cœur pour cette comédie totalement inattendue qui pose la question pertinente de l’esprit d’entraide dans un pays en crise. Le scénario est habile. Les situations drôlissimes. La caricature est justement dosée et les comédiens jouent l’excès avec mesure sans jamais porter atteinte à la perspicacité du propos. Mention spéciale à Didier Bourdon, exceptionnel dans le rôle du bourgeois magnifique. A voir. Vraiment !

 

Montage de trois affiches de films français sortis fin 2015.

 

[Photo : extrait du Grand Partage (avec Didier Bourdon, Karin Viard, Michel Vuillermoz, Pauline Vaubaillon, Valérie Bonneton), Copyright Wild Bunch Distribution]

Rendez-vous sur Hellocoton !